Servir d’appui à a mobilité internationale entrante et sortante est un des impératifs pour les établissements.

Afin d’aider les établissements à attirer des étudiants étrangers en leur permettant de dépasser la barrière de la langue, Unisciel peut mettre à votre disposition des ressources numériques adaptées et mutualisées (glossaire, synthèse en langue étrangère, sous-titrage, module de français sur objectif spécifique). Ces éléments peuvent aussi conforter les démarches de prospections pour attirer les étudiants.

3 exemples de scénarios  d’appui à la mobilité internationale entrante :

Ces scénarios sont évidemment à mettre en complément des actions de remise à niveau linguistique.

Scénario 1:

  • Proposer aux étudiants étrangers des contenus Unisciel en complément des cours oraux (l’écrit est généralement mieux maitrisé par les non francophones)

Scénario 2:

Ce scénario est peu coûteux et constitue un appui réel pour les étudiants non francophones en début de semestre :

  • Proposer aux étudiants étrangers des contenus Unisciel en complément des cours oraux (l’écrit est généralement mieux maitrisé par les non francophones)
  • Proposer des modules numériques de français sur objectif spécifique financés par Unisciel, à partir de modules Unisciel et/ou de l’université

Scénario 3:

  • Repérer des ressources dans la langue des étudiants, complémentaires au cours
  • Traduire des modules Unisciel ou des contenus de l’université quand ceux-ci apportent, au-delà des contenus, des spécificités didactiques et culturelles.

 

Concernant l’appui  à la mobilité internationale sortante :

La mobilité internationale sortante s’impose de plus en plus dans nos dispositifs universitaires (ERASMUS), et dans nos maquettes de formations.

Les étudiants qui en bénéficient sont de plus en plus demandeurs de pouvoir :

–       soit rattraper des Unités d’Enseignement,

–       soit d’en suivre qui ne se dérouleraient que pendant leur semestre à l’étranger,

–       soit de préparer leur futur cursus.

La problématique de la mobilité sortante étant celle généralement, soit de rattraper et poursuivre leur cursus actuel, ou de préparer leur futur cursus. Il s’agit ni plus ni moins qu’une problématique de formation ouverte à distance qui peut, soit s’appuyer sur des éléments développés pour des étudiants empêchés, la lutte contre l’échec en 1er cycle pour les étudiants en situation de handicap, soit d’utiliser un dispositif de FOAD générique qu’Unisciel  est  en train de mettre en place pour le L1, L2 et une partie de L3.