UNISCIEL  considère comme un de ses fondamentaux de diffuser gratuitement le savoir dans le monde et de contribuer au rayonnement international de l’Enseignement Supérieur français. Aussi a-t-elle toujours développé de nombreux contacts et actions à l’international.

Historiquement, UNISCIEL a bénéficié  dans son berceau du projet Université en Ligne (UeL) qui offre  le contenu des L1 et L2 scientifiques entièrement médiatisé .Ce produit de formation complet, multimedia et interactif, est déjà largement utilisé à l’international. En effet, grâce au soutien de l’AUF et du Ministère des Affaires Etrangères français, ce produit a été présenté maintes fois dans différents pays tels que  Vietnam, Madagascar, Centre-Afrique, Cameroun, Sénégal, Haïti, Maghreb, Liban  qui ont bénéficié de la présentation et de l’installation du produit lors de sessions de formations de formateurs.

Il est apparu  qu’il fallait aller plus loin. Il y a une condition pour que les enseignants s’approprient  réellement les produits  numériques de formation qu’ils n’ont pas écrits eux -mêmes  et les incluent largement dans leur propre enseignement : c’est que  les produits  doivent être  sécables, facilement modifiables et adaptables à la culture et à l’environnement local.

Aussi, UNISCIEL définit maintenant une politique de vraie mutualisation :

Il fallait  d’abord que les auteurs acceptent que leurs produits soient modifiés ; c’est chose faite puisque les produits de formation soutenus financièrement par UNISCIEL sont  sous la licence creative commons autorisant la modification.

Il fallait aussi choisir des outils communs de production pour que les produits soient interopérables techniquement. Un premier choix s’est porté sur la chaîne éditoriale Scénari, déjà largement utilisée dans le monde universitaire français.

Nous pouvons donc avec chaque pays envisager une production concertée et capitaliser nos efforts pour développer les usages du numérique dans nos établissements d’enseignement supérieur. UNISCIEL apporte déjà à ce projet environ 2500 d’heures de formation médiatisée répondant aux deux conditions précédentes.

Le public cible choisi dans un premier temps est celui du Premier Cycle. C’est là que les enjeux sont les plus importants :  il faut en effet  accroître son attractivité mais aussi traiter sa  massification  et  résoudre les problèmes de  mise à niveau.

 Des actions en ce sens ont déjà eu lieu au Liban, au Maroc. D’autres sont prévues en Tunisie et en Algérie. Une Communauté Thématique « Premier Cycle Scientifique Méditerranéen » a été créée par UNISCIEL au sein d’e-Omed (Espace Ouvert pour la Méditerranée) et dès maintenant une ouverture de ce projet se dessine vers les pays d’Afrique Sub-saharienne.

Naviguez sur la carte pour découvrir les différentes actions internationales. 

<
Afficher Actions internationales Unisciel sur une carte plus grande